04-2 Le baptistère (fonts baptismaux)

RLDE. VI. «Dans la construction et la décoration du baptistère, on veillera soigneusement à ce que la dignité du sacrement du baptême apparaisse clairement et que le lieu se prête aux celébrations communes.» (Instruction Inter œcumenici).
La «dignité» apparaîtra si le baptistère s’inscrit parfaitement dans l’architecture de l’édifice et s’il est convenablement orné et entretenu. Il n’est pas nécessaire qu’il se trouve au fond de l’église. Pourvu qu’il se trouve auprès d’une porte, ce qui est essentiel à son symbolisme, il peut être placé en haut de l’église, non loin du sanctuaire.
Pour que «le lieu se prête aux célébrations communes», il n’est pas nécessaire qu’il ait de vastes dimensions : il suffit qu’il s’ouvre assez largement sur un narthex ou sur l’église elle-même.