05-3 La dalmatique et l’étole du diacre

CE. 67. Le vêtement propre du diacre est la dalmatique enfilée sur l’aube et l’étole. Cependant, s’il y a nécessité ou degré moindre de solennité, la dalmatique peut être omise. L’étole du diacre est revêtue en sautoir, de l’épaule gauche passant devant le torse jusqu’à la partie droite du corps et retenue de ce côté.

RS. 125. Le vêtement liturgique propre du diacre est la dalmatique qu’il doit revêtir sur l’aube et l’étole. Afin de respecter une noble tradition de l’Église, il est louable de ne pas faire usage de la faculté d’omettre la dalmatique.

IGMR 340. Le prêtre porte l’étole autour du cou et la laisse pendre devant la poitrine ; le diacre la porte en sautoir, en travers de la poitrine, de l’épaule gauche au côté droit du corps, où elle se ferme.