13-5 Messe des obsèques – à propos de l’incinération

Note du webmaster : l’Eglise ne s’oppose pas à l’incinération, même si elle préfère que les processus naturels propres à la Création soit respectés. Si le défunt a tenu a être incinéré, il est simplement demandé que l’on ait recours au procédé APRES la cérémonie, et non avant.

Ceci afin que :

  • le corps soit présent durant la cérémonie, permettant encore l’expression affective de la famille et des proches
  • les paroles du prêtre relatives évoquant le prochain retour à l’état de poussière soient prononcées sur le corps du défunt de manière à correspondre à la réalité.

Il est particulièrement déconseillé que l’urne contenant les cendres soient conservée au domicile familial, afin d’éviter une vénération déplacée des restes du défunt, qui détourne de l’espérance de la résurrection et d’autre part ne peut qu’entraîner des difficultés psychologiques pour les habitants de la maison.