Archives de catégorie : Liturgie – 04 la nef

04-2 Le baptistère (fonts baptismaux)

RLDE. VI. «Dans la construction et la décoration du baptistère, on veillera soigneusement à ce que la dignité du sacrement du baptême apparaisse clairement et que le lieu se prête aux celébrations communes.» (Instruction Inter œcumenici).
La «dignité» apparaîtra si le baptistère s’inscrit parfaitement dans l’architecture de l’édifice et s’il est convenablement orné et entretenu. Il n’est pas nécessaire qu’il se trouve au fond de l’église. Pourvu qu’il se trouve auprès d’une porte, ce qui est essentiel à son symbolisme, il peut être placé en haut de l’église, non loin du sanctuaire.
Pour que «le lieu se prête aux célébrations communes», il n’est pas nécessaire qu’il ait de vastes dimensions : il suffit qu’il s’ouvre assez largement sur un narthex ou sur l’église elle-même.

04-1 La place des fidèles dans l’édifice

IGMR 311. On aménagera la place destinée aux fidèles avec tout le soin désirable, pour qu’ils puissent participer comme il se doit, par le regard et par l’esprit, aux célébrations sacrées. Il convient ordinairement de mettre à leur disposition des bancs ou des chaises. On doit réprouver l’usage de réserver des sièges à certaines personnes privées120. La disposition des bancs ou des chaises, notamment dans les églises nouvellement construites, permettra aux fidèles d’adopter facilement les attitudes requises par les différents moments de la célébration, et de se déplacer sans encombre pour aller recevoir la sainte communion.

On veillera à ce que les fidèles puissent non seulement voir le prêtre, le diacre et les lecteurs, mais encore, grâce à l’emploi des moyens techniques modernes, à ce qu’ils puissent aisément les entendre.