Les derniers grands compositeurs

Trouve-t-on encore de vrais compositeurs de musique sacrée dans l’Eglise ? La réponse est « oui ». En trouve-t-on en France ? La réponse pourrait être : « s’il y en a, ils sont bien cachés ». La veine des grands compositeurs – c’est-à-dire ceux qui écrivent des pièces en contrepoint – semble s’être tarie. En France, tout au moins, le dernier d’entre eux est décédé en 1985.

Plusieurs de ces maîtres, pour la francophonie, vont être présentés sur ce site (dans la liste ci-dessous, les liens seront activés progressivement) :

R.P. Séraphin Berchten (ofm) 1897-1971, maître de chap. à la Cathédrale de Bordeaux
Joseph Samson 1888-1957, maître de chapelle à la Cathédrale de Dijon
Chanoine Gaston Roussel 1913-1985, président de l’ACOLF (devenu ANCOLI)
Abbé Joseph Bovet 1879-1951, maître de chapelle de la collégiale de Fribourg
Chanoine Henri Carol, 1910-1984, maître de chap. à la Cathédrale de Monaco
M. Edmond Dierickx, 1880-1952, organiste à St-Christophe de Tourcoing
et peut-être d’autres encore.